• Infinite Resources

Biopsa, une alternative argentine crédible au plastique issu du pétrole !

En Argentine, l'équivalent de 50 kilos de plastique est consommé par personne et par an, soit la moitié de la moyenne européenne ! Dans l'Union européenne, seuls 2% des plastiques sont des bioplastiques aujourd'hui et on prévoit qu'en 2025, leur quantité doublera.

Biopsa est la première entreprise argentine à proposer une alternative au plastique issu du pétrole pour un packaging conservant le même aspect: il s'agit du bioplastique, qui est réalisé à partir de matière organique !


Que sont ces bioplastiques?


Ils sont fabriqués à partir de matériaux biologiques (sucre, cellulose, protéines), et donc renouvelables, qui présentent des propriétés de biodégradabilité ou de compostabilité spécifiques (au moins 90% de la matière organique est transformée en CO2 après 180 jours).


Ils ont une particularité très intéressante: ils ne nécessitent pas de changer les outils de production des fabricants de packaging, il suffit de changer les granulés de matière première par les granulés de bioplastique (qui eux doivent être choisis en fonction de la destination du packaging) !


Ainsi on peut réaliser des fourchettes en bioplastique, des verres, des pochettes pour colis... Rien n'est impossible, tant qu'on se penche sur le sujet ! Biopsa vend d'ailleurs aux entreprises cette expertise de sourcing du bon bioplastique en fonction de l'usage final.


Aujourd'hui Biopsa travaille pour Unilever et Mercado Libre (l'équivalent du Amazon local).


Quel est l'objectif de Biopsa à moyen terme ?


Le président et fondateur de Biopsa, Diego Morano, désire investir graduellement pour construire l'usine qui génèrera les bioplastiques en Amérique du Sud plutôt que de les importer d'Europe ! En plus de réduire le coût du bioplastique, cela lui permettra d'avoir une empreinte carbone moindre. Notons que le plastique en tant que pétrole est lui aussi importé, mais vaut aujourd'hui jusqu'à trois fois moins cher que le bioplastique.


Par ailleurs, Diego a pour objectif de détenir 5% du marché des bioplastiques dans 10 ans, ce qui représentera, 1,5 millions de dollars.


Cette solution est elle viable à grande échelle sans mobiliser de grandes quantités de terre agricole pour remplacer le plastique issu du pétrole ?


C'est OUI !

Les bioplastiques fabriqués aujourd'hui dans le monde exigent 0,01% des terres arables de la planète. Si 80% de l'industrie plastique mondiale migrait vers l'utilisation de bioplastiques (ce qui est théoriquement possible), ce serait seulement 2% des terres arables qui seraient dédiées au bioplastique.

Un grand merci à Diego et Florencia pour leur temps !




ILS NOUS SOUTIENNENT



  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône
  • Twitter Icône sociale

©2019 by Infinite-Resources
www.infinite-resources.fr