• Infinite Resources

Quand un géant de l’extraction minière adopte des pratiques circulaires

Imerys, un géant de l’extraction minière, s’inscrit dans l’économie circulaire en réduisant ses déchets ! Cela fait partie de la politique de l’entreprise : améliorer la performance industrielle et environnementale avec en premier plan la réduction des coûts. L’entreprise en a fait un projet qui s’appelle Imerys Industrial Improvement (I-cube program), avec des champions qui sont ceux responsables de mener à bien ces objectifs. Accompagné de ce projet coexiste le SD challenge, qui récompense les projets durables (tant humainement qu’écologiquement) chaque année chez Imerys.


Antoine et Cassiano nous ont présenté le projet C-15, dans l’usine proche de São Paulo au Brésil. Ce projet concerne une usine qui à partir de minerai, la calcite et la dolomite, produit les matières premières pour les fabricants de peinture et de papier. En l’occurrence la pratique que nous développons dans cet article est celle de repenser un produit pour limiter ses déchets, ce qu’Imerys a fait !


La calcite qui est l'objet de transformation avant d'être vendue pour la fabrication de papier et de peinture


L’origine du projet C-15


C-15 part d’un constat : près de 600 tonnes par mois de minerai sont jetées car impropres à la vente. Cela constitue un énorme gisement de valeur et des déchets coûteux (un poste de 12k€ par mois pour le transport et la mise en décharge). La raison de ce gaspillage ? Cette matière première ne convient pas pour réaliser les produits vendus par Imerys qui servent pour la fabrication de la peinture et du papier notamment. Par ailleurs ces déchets proviennent de différents cycles de production et n’ont pas une seule et même source.


Le développement du projet C-15


Après six mois de Recherche et Développement, l’équipe a créé un nouveau produit dont il a imaginé les applications, les équipes ont dû vendre ce nouveau produit à leurs clients pour s’assurer du débouché commercial (le produit est vendu moins cher car moins noble que le calcite pur). Une fois le produit vendu, l’équipe a dû démontrer la rentabilité à moins de 3 ans du projet, avant de pouvoir investir les centaines de milliers d’euros nécessaires pour les installations industrielles (pompes, silos, tuyaux) afin de transformer les déchets originaux en produits !


La récupération des 600 tonnes de déchets du site devrait être mise en place dans les prochaines semaines, le fruit de trois ans et demi de travail, entre le début des recherches sur le matériau considéré comme déchet, et sa production effective en grandes quantités.



Merci à Antoine et à Cassiano pour leur temps et pour la visite du site très complète ! Bravo pour votre travail qui a quasi éradiqué les déchets du site Imérys !








ILS NOUS SOUTIENNENT


  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône
  • Twitter Icône sociale

©2019 by Infinite-Resources
www.infinite-resources.fr