• Facebook Social Icône
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône
  • Twitter Icône sociale

©2019 by Infinite-Resources
www.infinite-resources.fr

  • Infinite Resources

Reciclarg, du recyclage des déchets électroniques au design de nouveaux produits !

Selon Reciclarg, chaque citoyen de Mendoza en Argentine génère 4 à 5 kg de résidus électroniques par an ! C'est autant de lithium et de plastique néfaste qui termine en décharge.


Depuis 2010, Reciclarg travaille avec les résidus électroniques en Argentine. Ils sont la 4ème entreprise argentine à les recycler.. Et non seulement ils gèrent les e-déchets, mais ils le font de manière responsable ! En effet, Reciclarg, entreprise BCorp, a un triple impact : social, économique et environnemental. Afin de limiter au maximum la pollution électronique, ils ont développé quatre activités différentes:


1. Recycler les différents composants électroniques:


L’électronique vaut de l'or comme on vous l'a déjà expliqué dans un autre article sur le sujet en Equateur, car ils sont composés de métaux rares.


On oublie souvent de parler du recyclage des autres composants : le plastique, les vitres etc. qu'on peut trouver sur tous nos smartphones et ordinateurs. Souvent présents en très grande quantité, Reciclarg les sépare et les vend à des recycleurs de plastique.


Ils récupèrent leurs appareils électroniques en vendant leurs services au secteur public et aux entreprises. Ils ont aussi installé dans les 4 mairies des villes dont ils sont partenaires dans la province de Mendoza, des points de recyclage où les particuliers peuvent déposer leurs appareils.


2. Réutiliser les composants toujours viables pour remettre en état d'autres appareils


En plus de recycler les composants, Reciclarg a décidé dans son atelier de Mendoza de reconditionner d'anciens appareils électroniques grâce aux pièces récupérées pour donner une seconde vie à des appareils et déchets qui auraient sinon terminé à la poubelle.


En 9 ans, de sont 7 500 produits qui ont été réintroduits sur le marché.




3. Conscientiser et former aux e-déchets aussi bien les jeunes que les adultes grâce à des ateliers en entreprises ou écoles.


Afin d'atteindre l'objectif de recycler 30 à 50% des déchets électroniques de Mendoza dans 10 ans (ils récupèrent aujourd'hui 1% de ces déchets) , une sensibilisation et conscientisation de la population est nécessaire, explique Farid, fondateur de Reciclarg. Il en fait aujourd'hui son cheval de bataille et son premier objectif. En effet, pour nourrir leur usine en "matière première", les citoyens doivent connaître les conséquences de ces produits, et connaître les alternatives.


Dans le contexte difficile qui existe en Argentine aujourd'hui avec une inflation à deux chiffres, l'éducation sur ce sujet n'est malheureusement par une priorité pour les entreprises argentines. Mais, Farid a bon espoir que cela change rapidement grâce à la prise de conscience globale des problématiques environnementales.


4. Fermer la boucle de leur activité en créant des objets design avec les résidus de leur atelier


En outre, l'entreprise est circulaire jusque dans ses process. En effet, avec les résidus non recyclables, ils fabriquent des jeux pour enfants entre 6 et 9 ans, des porte-clés, des colliers, qu'ils vendent par la suite. Ils ont ainsi déjà produit plus de 800 articles de design pour fermer la boucle des déchets (on parle de boucle ouverte)!




Depuis le lancement en 2010, Reciclarg récupère en moyenne 56kg par an de matériel. Ce sont ainsi 300 000 kg de résidus qui ont été traités, et plus de 85 000 kg de gaz à effets de serres évités !




Enfin, l'entreprise a un véritable impact social puisque 7 personnes y travaillent, ces travailleurs sont des jeunes de 18 à 23 ans déscolarisés. Reciclarg leur offre un emploi tout en les formant sur la gestion de leurs ressources, et en leur permettant de reprendre des études.


Un grand merci Farid de nous avoir partagés cette expérience inspirante !


ILS NOUS SOUTIENNENT